Zinzoline

Zinzoline, opérateur culturel

D'après une photographie de l'entreprise James Fortier
D'après une photographie de l'entreprise James Fortier

Pour la troisième année consécutive, le centre hospitalier de la Haute-Gironde fait entrer les arts dans ses locaux. Diverses approches sont envisagées : musique, théâtre, arts plastiques seront au rendez-vous, avec comme fil conducteur, un thème : l’eau.

Pour le volet art plastique et photographie, l’hôpital a fait appel à l’association Zinzoline. En cinq années, la revue éponyme a su fédérer autour de son projet éditorial plus d’une centaine d’artistes dont la majorité vit en Aquitaine, notamment en Haute-Gironde. C’est donc tout naturellement que huit d’entre eux ont accepté de porter le projet “EAU-PITAL”. Il s’agit d’Yves Veyry (céramiques), de Patricia Proust-Labeyrie (installation protéiforme), de Pierre Planchenault (photographies), d’Emmanuel Pasquet / PEC (assemblages de bois flottés), de Nadu Marsaudon (dessins), de Catherine Lippinois (installation), de Jocelyne Hermilly (collages) et d’Alain Cotten (sculptures souples). Les productions réalisées pour ce projet seront exposées au centre hospitalier de Blaye du 25 septembre au 1er novembre 2015.

Quels que soient les matériaux utilisés ou les techniques choisies, il est demandé aux artistes de donner vie à cet hôpital en investissant des lieux par leurs créations. L’idée est de laisser carte-blanche à chacun (plasticien, peintre, sculpteur, céramiste, photographe…) qui peuvent ainsi croiser leurs regards et leurs approches : l’eau et la vie, l’eau guérisseuse, l’eau et les hommes, l’eau de l’estuaire… Par ailleurs, six ateliers sont proposés – gratuitement – aux résidents des Ehpad de Bourg, et de Blaye ainsi qu’aux patients de l’hôpital afin de les extraire de leur quotidien et de bénéficier du savoir-faire des artistes.